Asanas – Les postures du Yoga

 In Yoga

Les postures yoga (asanas) font partie du système de yoga dénommé Hatha -Yoga, système qui paraît être le plus accessible aux occidentaux qui, en général, ne sont pas orientés, comme les orientaux, vers la contemplation.

Dans tout système de yoga, le but est d’équilibrer les énergies dans tout l’être, d’assurer l’harmonie de l’être humain avec lui-même, avec le milieu environnant, et enfin avec l’univers.


L’étymologie du mot Hatha est extrêmement symbolique:

Ha signifie Soleil,

Tha signifie Lune,

Yoga signifie union;

donc, Hatha Yoga est l’union entre le Soleil et la Lune, c’est-à-dire de tous les aspects duaux de l’être.

Le Soleil, l’énergie positive, contrôle toutes les fonctions physiques et vitales; un être trop « solaire » est extraverti et davantage prédisposé à l’effort physique.

La Lune contrôle toutes les fonctions mentales, donc un être trop “lunaire” est rêveur, pacifiste et introverti.

Le Hatha Yoga propose la réconciliation de toutes ces fonctions et l’équilibre des deux types d’énergies par l’intermédiaire des postures et de la respiration correcte.

Que sont, en fait, les postures?

Il ne s’agit pas de positions extrêmement « torturantes » ou bizarres, sans avoir aucune raison, tel que certains ont tendance à le croire. Au contraire, dans le cas des postures de yoga, chaque position du corps a un but précis, étant calculée et expérimentée avec beaucoup de précision. Rien n’est laissé au hasard, l’asana étant en essence le symbole au plan physique d’une subtile énergie bénéfique de l’univers. La posture yogique est une véritable “formule” qui a pour but:

l’entretien en état parfait des fonctions du corps physique,
d’équilibrer les énergies praniques qui agissent directement sur le corps physique,
de calmer le mental par l’attention que la pratique de la posture nécessite,
d’exercer le contrôle de la respiration (dont le but principal constitue la quatrième étape en yoga: Pranayama).

Nous pouvons dire que la posture yogique, l’asana, implique une action intérieure et une action extérieure, des actions qui se combinent de façon pratique et forment un tout. L’action extérieure vise le corps physique, surtout la musculature et les articulations, et l’action intérieure agit au niveau des centres subtils de force et des nadis (qui constituent le corps pranique).

La pratique a démontré que, même si le pratiquant est inconscient et ne connaît pas le mode d’action d’une asana, néanmoins le prana véhiculé conduit à l’obtention des mêmes effets, souvent surprenants. Mais lorsque le prana est dirigé de façon consciente, l’énergisation obtenue est beaucoup plus intense et les effets sont plus prompts et plus puissants.

Il existe deux types de postures (asanas) :

– dynamiques
Elles sont très variées et comportent souvent certains degrés de difficulté dans leur abord. Le but est d’entretenir le corps physique et d’équilibrer les énergies sur les sept niveaux de l’être.

– statiques
Elles sont nommées aussi des postures méditatives, beaucoup d’entre elles étant utilisées dans la pratique de la méditation. Leur but est de capter les énergies cosmiques par l’intermédiaire des centres de force et de revigorer l’être (principalement au niveau physique et éthérique).
Pour stabiliser et harmoniser les énergies, chaque séance d’asana-s doit être suivie par une relaxation complète.

Comments

comments

Recent Posts

Leave a Comment

Start typing and press Enter to search